Derbies Noir Neosoft Homme DZOYVPGNWz

SKU218266219276499
Derbies Noir Neosoft Homme DZOYVPGNWz
Derbies Noir Neosoft Homme
Hello
Une page de Wikiversité.
< Sandro Baskets basses en cuir lisse Bordeaux tahW0
Début de la boite de navigation du chapitre
fin de la boite de navigation du chapitre
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Reporting: L’automatisation des données du reporting via les systèmes d’information », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

L'AUTOMATISATION DU REPORTING [ Tamaris POLOPO Noir aNDYT8Ipc
| modifier le wikicode ]

L'AUTOMATISATION DU REPORTING

Le reporting regroupe un ensemble de données qui provient des systèmes d’information.

Selon Laurent Cappelletti, Philippe Baron, Gérard Desmaison, François-Xavier Ribiollet dans leur livre "Toute la fonction Contrôle de gestion: Savoirs. Savoir-faire. Savoir-être", les systèmes d’information sont la partie capitale du reporting. Le contrôleur de gestion devra maîtriser ses outils de reporting. Il peut dans certains cas en être l’administrateur, c’est-à-dire avoir son propre outil de reporting en le créant. Mais cela a un coût et il faut que le contrôleur de gestion soit entouré d’une équipe d’informaticien qualifié dans ce domaine.

Le plus souvent, les contrôleurs de gestion automatisent leurs reporting pour réduire la production de non-valeur ajoutée et optimiser leurs temps.

Selon "L’essentiel du contrôle de gestion" d’Annick Delhon-Bugard, Frédéric Doche, Guillaume Lebeau et Olivier Stephan, l’efficacité en termes de production du reporting doit être recherchée en favorisant l’automatisation et en s’appuyant sur des systèmes d’information adéquats (système transactionnel, datawarehouse et business intelligence).

L’automatisation consiste à minimiser les interventions manuelles dans la production et la diffusion de données (requêtes, retraitement, mises en forme…). L’automatisation rendra quasi nuls les risques d’erreur et permettra une diffusion rapide des états de reporting. Elle réduira la production de non-valeur ajoutée, afin de laisser du temps aux contrôleurs de gestion pour porter les efforts sur l’analyse des résultats et la constitution de plans d’actions.

Le reporting est une procédure réalisée par le contrôleur de gestion et son équipe. Une procédure, est un ensemble de tâches prédéterminé qui doivent être réalisés dans un ordre précis et cohérent à chaque fois, en vue d’obtenir un but ou un résultat donné. Elle peut être manuellement assistée ou automatique. On privilégiera d’automatiser son reporting que de le saisir manuellement pour réduire le risque d’erreur.

Il faut dire que le Conseil d’État exerce un monopole de fait sur l’expertise juridique de l’État. Premier des grands corps, créé en 1799, il conseille le gouvernement sur les projets de loi et constitue la plus haute juridiction administrative. Le secrétaire général du Conseil constitutionnel, les fonctionnaires du Secrétariat général du gouvernement, les directeurs juridiques de tous les ministères et les dirigeants de nombreuses autorités et agences indépendantes sont traditionnellement issus du Conseil d’État.

Il est pourtant lui aussi ouvert à l’influence du secteur privé. Comme le Conseil constitutionnel, il accepte des «contributions extérieures» dans le cadre de l’examen des projets de loi, dans le cadre d’une procédure opaque et non contradictoire. Lors de l’examen de la loi Hulot, selon nos sources, il a reçu deux contributions extérieures du Medef et de l’Ufip, lobby du secteur pétrolier. Surtout, même si c’est à un moindre degré que d’autres grands corps comme l’Inspection générale des finances (voir Nike AIR HUARACHE RUN PREMIUM W Noir crFGHDDI02
), il est lui aussi concerné par les problématiques de conflits d’intérêts, de pantouflages et d’allers-retours entre secteur public et privé qui semblent être devenus la norme au sommet de l’État. Exemple emblématique: celui d’Édouard Philippe, l’actuel Premier ministre, issu du Conseil d’État, qui a navigué entre cabinets ministériels, cabinet d’avocat d’affaires (Debevoise Plimpton) et grande entreprise (Areva) avant d’occuper ses fonctions actuelles. Ou encore Laurent Vallée, conseiller d’État, qui est passé par le secrétariat général du gouvernement, le cabinet d’avocats d’affaires anglo-saxon Clifford Chance, puis le ministère de la Justice, puis le groupe Canal+, avant d’être parachuté secrétaire général du Conseil constitutionnel et de finalement rejoindre le groupe Carrefour en août 2017.

Même si pratiques ne concernent pas, loin de là, tous les conseillers d’État, on retrouve des membres (anciens ou actuels) de ce grand corps dans les directions et conseils d’administration de plusieurs entreprises publiques et privées (y compris à la tête de La Poste, de la SNCF et de Vallourec), et dans de nombreux cabinets d’avocats d’affaires. Les conseillers d’État exercent aussi parallèlement à leurs fonctions des activités rémunérées de conseil juridique auprès d’autres entités publiques, et certains d’entre eux ont même créé leurs propres entreprises individuelles pour exercer le même type d’activité au bénéfice du secteur privé [ Ara MAITREX Gris 3n3EeLb9f0
]
. Les tentatives récentes pour introduire davantage de garde-fous déontologiques ont toutes été tuées dans l’oeuf.

Au final, davantage que les «portes étroites» et les «contributions extérieures», ce sont plutôt les réseaux de relations incestueuses et de connivences entre Conseil constitutionnel, Conseil d’État et secteur privé qui créent un risque démocratique. C’est ainsi que le Conseil constitutionnel a pu confier la mission de réfléchir au statut à donner aux «portes étroites» à Denys de Béchillon, lequel n’est autre, selon nos informations, que le principal rédacteur de portes étroites pour le Medef et l’Afep depuis la mort du constitutionnaliste Guy Carcassonne. Membre fondateur du Club des juristes dont il co-préside la commission «Constitution et institutions», professeur de Droit à l’université de Pau (historiquement très liée à Total), il est aussi «consultant juridique auprès de grandes entreprises» selon son propre CV, et auteur de nombreux articles sur la valeur constitutionnelle de la «liberté d’entreprendre».